Dans le cadre des rencontres Arts sciences organisées par l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Mai 1992

« Pour ce travail de commande Dominique Roux à chercher à confronter deux types de rapport au corps : celui du médecin et celui du peintre: Une quête qui l’a conduit dans les laboratoires d’anatomie pathologie. Au microscope il examine des biopsies du cerveau. « Ce qu’on observe entre lame et lamelle m’a donné l’idée de superposer matière scientifique et matière artistique. J’ai toujours eu une fascination pour l’anatomie comme beaucoup de peintres qui dans l’histoire de l’art ont pris pour thème « la leçon d’anatomie. »
Dominique Roux va donc inventer des images qui juxtaposent en bandes étroites les reproductions d’oeuvres de grands peintres comme Rembrandt ou David, avec des images médicales contemporaines. L’œil saisit l’ensemble, d’abord, puis par une curieuse gymnastique elliptique, la vision sélectionne son champ pour recréer une image entière soit de l’œuvre picturale soit du cerveau. L’image en tranche napolitaine que propose DR engendre un étonnant trouble optique chez le spectateur, en même temps qu’il opère un va et vient glissé entre fiction et réalité, passé et futur, vision générale et vision microscopique.

Isabelle DELUZE
<<
"LOCUS NIGER"

Photographies

Installations

Vidéos

Collectif “Perceptions photographiques”

Conférences

Biographie

Contact

 

.