On sait que pour former une image sur la paroi postérieure d’une chambre noire, l’objectif n’est pas essentiel et qu’il peut être remplacé par un petit trou ou « sténopé ».
Les photographies que l’on peut obtenir ainsi sont une excellente démonstration de la formation des images.
Le sténopé m’intéresse tant du point de vue de l’espace qu’il ouvre à l’infini que du temps (temps de pose très long qui élimine tout ce qui bouge pour ne conserver que la pérennité des choses). C’est un outil « pauvre » de pure contemplation (pose) au contraire de l’appareil photo qui est un outil de captation /prédation /consommation (instantané).

Photographies

Installations

Vidéos

Collectif “Perceptions photographiques”

Conférences

.

Biographie

Contact


 

CORPS                                       
STENOPES                                       
STENOPES GRECE
STENOPES TETE
STENOPES PORTRAITS
<<